À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    mardi, février 22, 2011

    VIVE TARANTINO !

    Un très grand cinéaste, c'est sûr...
    Mais aussi un très grand fétichiste des pieds féminins, comme il l'avoue du reste sans la moindre honte, entre autres dans son fameux Boulevard de la Mort - un film avec un seul garçon, Kurt Russel, mais par contre huit filles toutes à tomber le cul par terre :

    C'était encore assez peu courant dans la plupart de ses films précédent (sauf un gros plan sur les pieds très érotiques de Bridget Fonda dans Jackie Brown), mais ceci commence à vraiment se révéler pour de bon dans le tout premier Kill Bill, avec ces énormes plans sur les pieds nus de Uma Thurman, lorsqu'elle réussit enfin à quitter l'hôpital :

    Alors certes, une jeune fille aux pieds très grands & très plats (ce qui est loin de plaire à tout le monde, lol !), mais également avec l'index plus grand que le pouce, ce qui comme chacun le sait est la meilleure preuve d'une exceptionnelle intelligence !
    Quant à Boulevard de la Mort, il s'avère de son côté basé sur les pieds nus d'un bout à l'autre, d'une façon de plus en plus fétichiste au cours du déroulement du film :

    Hallucinant, n'est-ce pas ? D'autant plus que de son côté, le tout juste antérieur Kill Bill - à part le plan précédemment cité - se basait plutôt essentiellement sur les baskets :

    Le film a du reste sûrement dû être partiellement financé par la fameuse marque Japonaise Asics, la seule à être portée par la principale héroïne :

    Alors que très curieusement, comme par une sorte d'étrange compensation, il est à noter que toutes les personnes "négatives", Gogo ou Vernita Green, par exemple, sont vêtues de marques concurrentes, Nike et Adidas, pour ne pas les citer :

    Mais alors, que dire de son tout récent Inglorious Basterds (que je trouve lui aussi particulièrement génial) ? Là, Quentin Tarantino change soudain complètement de goût, et se consacre soit aux escarpins :

    Soit au fétichisme du plâtre & aux très hauts talons compensés (normal, vu la question de l'époque) :

    Très étonnant, n'est-ce pas, un tel réalisateur ?
    Bon, il peut arriver parfois que quelques rares autres films fassent allusion à certaines baskets, notamment comme Aliens II, avec une paire de Reebok portée par Sigourney Weaver (et probablement financée par la marque concernée elle-même) :

    Ou encore Alien IV, La Résurrection, avec les très fétichistes (et toujours assez "mode") New Rock, portées par Winona Rider :

    Voire même l'ultra-drôle Gremlins II, où apparaissent très brièvement mes très fameuses Reebok Freestyle, l'un de mes modèles favoris (quoique très difficle à trouver de nos jours, snif !) :

    Mais en résumé : rien de quoi lutter avec Quentin Tarantino, lol !
    Comme le dit l'un des personnages de Inglourious Basterds vers la fin du film, le très fameux Colonel Hans Landa (si du moins je ne me trompe pas) :

    La moralité de notre réalisateur, n'est-ce pas ?
    Et la mienne, bien sûr, avec ma centaine de paires, lol !

    Libellés : , , , , , , ,

    8 Comments:

    Blogger Sire Al Capitaine II said...

    Génial cet article ! J'aime beaucoup les exemples de Boulevard de la Mort ! Un très bon article et très utile sur le fétichisme tarantinesque !

    A+++ Al'

    lundi, 21 février, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Thanks de ta réponse ultra-rapide, lol !
    Pour tout dire, à l'heure qu'il est, je n'ai même pas encore pondu la moindre ligne de texte... Alors bon, je sais bien que tout comme moi, tu es un gros "fan" de Tarentino, n'empêche que je trouve cette vitesse de réaction particulièrement géniale (d'autant plus qu'assez courante chez les filles, en général, mais rarissime chez les garçons) !

    lundi, 21 février, 2011  
    Blogger Sire Al Capitaine II said...

    Très bon résultat ! Je crois que je vais bientôt me retaper Boulevard de la Mort, qui est vraiment génial ! Là son fétichisme pour les pieds féminins est en plein essor ! J'adore quand Kurt Russel se met à lécher des pieds de la meuf' !!! Alors oui, VIVE TARANTINO

    jeudi, 24 février, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Moi aussi, j'adore Boulevard de la Mort... N'empêche que je suis encore plus fétichiste des filles en baskets, du style Uma Thurman dans Kill Bill, comme quoi, chacun ses goûts, lol !

    vendredi, 25 février, 2011  
    Anonymous chaussures converse femme said...

    je n'ai même pas encore pondu la moindre ligne de texte... Alors bon, je sais bien que tout comme moi, tu es un gros "fan" de Tarentino, n'empêche que je trouve cette vitesse de réaction particulièrement géniale (d'autant plus qu'assez courante chez les filles, en général, mais rarissime chez les garçons) !

    mardi, 19 avril, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Chaussures Converse femme@ : Oui, mais normal, vu que je suis Verseau... Le signe réputé le plus "androgyne" de tous (attention, ceci ne veut absolument pas dire "homosexuel", hein) !

    mardi, 19 avril, 2011  
    Anonymous converse one star said...

    n'empêche que je trouve cette vitesse de réaction particulièrement géniale (d'autant plus qu'assez courante chez les filles, en général, mais rarissime chez les garçons) !

    samedi, 07 mai, 2011  
    Blogger Vincenttheone said...

    Converse One Star@ : Rhoh, deux fois le même "comment"... Cela, c'est encore plus rare, lol !

    samedi, 07 mai, 2011  

    Enregistrer un commentaire

    << Home