À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    vendredi, février 08, 2008

    PETITE ANECDOTE...

    Absolument authenthique !

    Alors voici : aujourd'hui même, à l'occasion d'une petite pause sur mon lieu de travail (que l'on n'a paraît-il absolument pas le droit de photographier, donc je m'empresse de le faire !) :

    Chaussé bien évidemment des célèbres Buffalos 2410-57 (arghhhh, la poésie des noms de baskets chez ladite marque, je crois que je ne m'y ferai jamais, lol !) :

    Je me rends donc avec un collègue (et néammoins ami, je le précise), qui soupirait après un café, dans l'établissement le plus proche, préférant pour ma part l'attendre dehors, n'ayant envie de rien de particulier (à part finir tranquillement ma cigarette à l'extérieur, depuis la nouvelle loi, lol !)... Et alors là, en terrasse, je remarque subitement une fille plutôt dans le genre "jeune et jolie", pour faire court, qui scrute mes pieds avec une telle insistance qu'au bout d'un moment, je commence à la fixer moi-même sans aucun complexe, jusqu'à ce qu'elle finisse par remarquer ce petit jeu pour me demander (timidement) : "Euh, excusez-moi... Ce sont bien des Buffalos" ???

    "Mais oui, bien sûr que oui... Jugez-en par vous-même !"... Et de me dire : "Mais elles sont trop magnifiques !!!" (c'est vrai, j'admets, lol) !

    S'ensuivit une petite conversation très sympa, d'où je vous cite le simple extrait suivant : "Rhooh, mais je me souviens, quand j'ai acheté ma première paire de Buffalos (N.B, les vraies, les "compensées"), j'avais dû les payer 800 francs de l'époque, mais j'étais tellement aux anges que je n'en ai pas dormi de la nuit" (ça fait plaisir de savoir qu'on n'est pas le dernier amateur sur cette terre, ptdr) ! Et pouf, c'est justement à ce moment précis (le moment où j'étais sur le point d'avoir la présence d'esprit de sortir la carte de visite où figure l'adresse de tous mes Blogs) que mon collègue et néammoins ami est ressorti du café, l'air visiblement pressé d'aller redonner ses cours (curieux, ça, non ?)...

    Tant pis, ce sera pour une autre fois !

    Ceci dit, j'ai beau adorer ces Buffalos, je les préfère tout de même dans ce contexte... Non ???

    Vous ne trouvez pas ?

    Libellés : , , ,

    2 Comments:

    Anonymous Miguel66 said...

    Et tu ne l'as jamais recroisée ? Ca avait l'air d'être quelqu'un de très bien :) !

    mardi, 11 août, 2009  
    Blogger Vincenttheone said...

    Certes, certes, certes... Mais Paris, c'est trop grand et trop peuplé, c'est bien connu, lol !

    vendredi, 14 août, 2009  

    Enregistrer un commentaire

    << Home