À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    jeudi, octobre 01, 2009

    DE LA FOLIE PURE...

    Mais j'adore ça...
    Après tout, c'est la rentrée scolaire, et vu que je suis (bêtement) professeur, impossible de résister aux propositions du célèbre site Ebay concernant mes très favorites Reebok Freestyle, dont je viens aujourd'hui de recevoir la sublime paire toute neuve suite à mon succès aux enchères - l'une des fameuses paires destinées à célébrer le vingt-cinquième anniversaire du modèle le plus vendu dans le monde :

    Alors certes, la boîte a beau avoir l'air sympathique, impossible de la garder longtemps fermée, évidemment :

    Car pourquoi se priver de ce plaisir magique, n'est-ce pas ?

    Oui, je sais, beaucoup de gens détestent (tant pis pour eux !), notamment à cause de la couleur complètement "barge" des lacets "arc-en-ciel" d'origine :

    Mais la marque Reebok, très stylée, l'avait bien sûr prévu d'avance, comme le prouve la présence des purs lacets verts, que les plus timides peuvent s'efforcer de mettre à la place des autres :

    Dommage, je trouve... Après tout, il reste toujours un lien vert au milieu des lacets, et pour moi, c'est largement suffisant :

    Plus en détail :

    Lien que l'on n'est par contre pas obligé d'utiliser sur toutes les Freestyle (comme par exemple celles avec lesquelles je suis allé aujourd'hui bosser, également consacrées au vingt-cinquième anniversaire) :

    Ce qui met encore plus en valeur l'allusion géniale aux taxis de New York :

    Mais là, le (bon) but de la marque semble tout de même d'avoir été de faire délirer les couleurs dans tous les sens, jusqu'à l'emblème typique du modèle :

    Oui, je sais qu'à l'occasion, mon Nikon semble avoir plutôt focalisé sur le plan du fond, mais après tout, pourquoi ne pas rappeler cette mousse intérieure très agréable, d'un incomparable confort ? D'autant plus qu'il s'est très bien rattrapé sur l'image suivante, bien plus nette ("25th Reebok anniversary") :

    Dernier détail, invisible de l'extérieur, et donc forcément juste conçu pour amuser jusqu'au bout l'acquéreur, c'est bien sûr la semelle intérieure :

    Mais bon, je n'y peux rien, ceci m'éclate toujours autant, les Reeboks ou les Buffalos complètement allumées !

    Peut-être que je deviens vraiment "barge", moi aussi, finalement ???

    Libellés : , ,

    4 Comments:

    Anonymous Lunapei said...

    AAAAAAH ! MES YEUX !!! @_@


    elles déchirent :) c'est comment dire ? fluo . Mais ça ne m'étonne pas de toi.

    samedi, 03 octobre, 2009  
    Blogger Vincenttheone said...

    C'est vrai qu'elles "déchirent" bien, comme tu dis... Mais moi non plus, ça ne m'étonne pas de moi, surtout après certains autres modèles que j'ai (non seulement de Freestyle, mais aussi de Buffalos, arf, arf, lol) !!!

    5:56 PM

    samedi, 03 octobre, 2009  
    Anonymous mam'zelle K said...

    Salut Vincent,
    oui, j'avais vu ton post et cela m'avait confortée dans l'idée que ma collection était dans la tendance ! ;o)

    lundi, 05 octobre, 2009  
    Blogger Vincenttheone said...

    Mais oui, ceci fait très plaisir, n'est-ce pas ?
    Allez toutes et tous voir le Blog de Mam'zelle K, vous verrez, vous ne serez pas déçu(e)s concernant de très beaux lacets !

    lundi, 05 octobre, 2009  

    Enregistrer un commentaire

    << Home