À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    mardi, novembre 08, 2005

    LA LIGNE

    Il est quand même rassurant de constater, de temps en temps, qu’il y a des marques qui préfèrent garder une ligne de création bien définie, plutôt que de se désavouer complètement en s’adaptant aux caprices de la mode, pour finalement perdre toute lisibilité (comme Buffalo, exemple navrant parmi tant d’autres, hélas !).

    Ainsi de Skechers, marque fort sympathique pratiquement créatrice de la basket "sabot", dont j'ai la chance de posséder deux beaux exemplaires :


    ...et qui malgré la tendance actuelle aux semelles très minces et aux couleurs tristounettes ne renonce pas pour autant à ce qui a fait sa célébrité – la fameuse ENERGY 2 et son fabuleux profilé :



    Sous le nom d’ENERGY 2 REFLEX, trois nouveaux modèles pour étoffer la gamme déjà énorme de Skechers :






    Vous commencez à me connaître, bien sûr que je gardais la plus belle pour la fin, LOL !

    Tout ceci à voir (et même à acheter, éventuellement) sur le site de SKECHERS, pas très folichon en regard de certains autres sites "Sneakers", en général plutôt décoiffants, mais où néanmoins on peut quand même s'amuser un peu en cliquant sur le bouton "As seen in", avec quelques "covers" rigolotes :




    Pour mémoire, rappelons quelques-uns des "Sneakers-Sites" les plus élaborés et les plus multimédias (avec ma cotation personnelle, bien sûr) :

    ADIDAS_NEW (***)

    ADIDAS RESPECT ME (***)

    ADIDAS Y-3 (**)

    ASICS (**)

    LA GEAR (*)

    NIKE EVOLUTION (***)

    NIKE INVINCIBLE (***)

    NIKE SKATEBOARDING (*)

    Et dire qu'il y a quelques mois à peine, le site de FORNARINA était encore plus sublime que toutes ces adresses réunies, avec une exploitation vraiment totale du multimédia, comprenant même des dizaines de petits films "amateurs" mais très bien faits, à la gloire de "La" Fornarina (l'épouse du peintre Raphaël, N.B), le tout avec une musique d'enfer... alors qu'ils ont (sûrement) payé des fortunes pour relooker leur site Internet, qui depuis est devenu non seulement muet, mais en outre d'un ennui mortel.

    Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour ma part, je suis tout à fait sûr de ce qui s'est passé : un chef du "marketing" nouvellement nommé a tenté de justifier son salaire totalement éhonté en montrant qu'il pouvait servir à quelque chose, autrement dit à éliminer tous les "vrais" artistes de la véritable phase de création, et en mettant son grain de sel dans l'histoire...

    Le résultat, on le connaît... et malheureusement, ça se passe TOUJOURS ainsi !

    Triste monde de commerçants incultes...

    Libellés : , ,