À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    mercredi, juin 20, 2007

    SNEAKERS & MOVIES

    Chères lectrices et chers lecteurs de ce Blog, je dois vous avouer qu'en ce moment, entre la préparation imminente de mon concert au profit du Liban (samedi 23 juin), et la création toute récente de mon nouveau site PARIS ARCHIS, je suis quelque peu dépassé par les évènements, XD !!! Alors en attendant mieux, je vous livre, comme on dit, un peu de "réchauffé", autrement dit un ancien article (octobre 2005), qu'à l'époque j'avais trouvé assez sympa à écrire, et qui du reste est toujours d'actualité :
    Le business du cinéma et le business des sneakers... longue histoire d'amour, comment n'eussent-ils pas pu se rencontrer, je vous le demande ???
    La plupart des spectateurs ne le remarque même pas, mais une fois sous forme de DVD, le sponsoring apparaît quand même évident, par exemple Reebok pour le second ALIEN (Aliens, le Retour) :

    Et aussi DOC MARTENS, qui a visiblement pris le relai pour ALIEN IV, La Résurrection (Winona Rider se préparant à aller buter Sigourney Weaver) :

    Sans parler de la plus belle de toutes les plus belles, Uma Thurman, qui dans le premier KILL BILL (le meilleur), fait quand même une pub d'enfer pour Asics, c'est clair :


    Alors que très curieusement, il est à noter que tous les personnages "négatifs", Vernita Green ou Gogo, par exemple, sont vêtus de marques concurrentes, Nike et Adidas, pour ne pas les citer :

    Jusqu'à quel point ceci est-il politiquement "correct"?
    Aux avocats de Tarentino d'en décider, en priant pour qu'ils ne fassent pas un petit tour sur ce Blog, LOL !!!
    P.S : En tout cas, je m'aperçois qu'à l'époque, j'avais omis de citer un certain nombre d'autres scènes mythiques, entre autres 1) les fameuses Reebok Freestyle bleues de Michele Pfeiffer dans Married to the Mob 2) les Nike futuristes de Michael J.Fox dans Retour vers le Futur II 3) et non des moindres, les Puma de Clint Eastwood dans la Corde Raide, qui sont très loin de jouer un rôle anecdotique, puisque le tueur et le policier portent (presque) les mêmes, et que cette confusion des genres est au coeur même du film !

    1 Comments:

    Anonymous boumontin said...

    Dans retour vers le future, si je me souvient bien, la petite amie du héro porte des reebok Freestyle Blanches. On le voit notament quand ils la dépose dans une impasse lorsqu'ils sont dans le future

    mardi, 11 décembre, 2007  

    Enregistrer un commentaire

    << Home