À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    jeudi, octobre 19, 2006

    PIMPS !

    RHOOH, encore les "Pimps" !

    Bon, dans not' bô p'tit pays de France, on ne connaît pas trop... Mais apparemment, ce phénomène est extrêmement répandu non seulement aux États-Unis, mais aussi au Canada et en Australie (et comme d'habitude, on est la dernière roue du carosse, lol !). Il s'agit de grandes fiestas, moitié exhibition moitié vernissage, sauf qu'en l'occurence, les oeuvres d'art exposées ne sont ni des toiles ni des sculptures, mais bel et bien... des sneakers (remasterisées, bien sûr, la plupart du temps). Là, ça se passait vendredi 13 à New York City :



    Et comme dans les "vrais" musées, "Please, Do Not Touch !" (sous peine d'une amende de 712 millions de Dollars, ou d'une peine d'emprisonnement de 712 ans (non, non, ne riez pas, chez eux, ça existe !) :

    Le mot "Pimp" m'a un tout petit peu intrigué au départ, car moi qui parle tout de même un anglais assez minable, il faut bien le dire, je ne connaissais de ce mot que l'acception la plus courante, soit : "maquereau" (et pas le poisson !). Mais grâce à cet outil très sympa que vous auriez tout intérêt à scotcher dans vos favoris (Dictionnaire), j'ai enfin compris le vrai sens du titre de ces manifestations : "pimp" (adj.) peut en effet signifier, en argot, une nana "canon", tandis que "to pimp" (vb.) voudrait dire "se refaire une beauté", ces deux sens étant déjà bien plus adaptés, on en conviendra, à l'optique de ces festivités.

    Ce qui me permet d'ailleurs de faire une remarque incidente, la même que je viens de faire sur mon autre Blog, au lien SUPER QUIZZ : SOLUTIONS ! : deux domaines qui étaient autrefois l'apanage des seuls mecs (l'informatique et le fétichisme des baskets) deviennent à ce point répandus et populaires chez la gent féminine que désormais, ce sont les mecs qui traînent la patte et ont du mal à suivre, mort de rire !!!

    Quelques échantillons pour la route, à commencer par une très belle sculpture en bois précieux :

    Suivie de quelques "customs" tous plus réussis les uns que les autres (et encore plus à voir au lien Freshness (Gallery) :




    Bon, je sais, je n'aurais pas dû mettre cette dernière photo. J'aime bien les Nike avec des paillettes, mais voir ça avec du poil aux pattes, beurk !

    À gerber. Bref ! On n'est pas "métrosexuel" pour rien !!!

    Libellés : ,