À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    mardi, mars 28, 2006

    NEWS ABOUT...

    Bon. Pour me rattraper de ma "fainéantise" de l'autre jour, j'avais bien l'intention de faire ce soir "amende honorable", comme on dit, en vous faisant part de mon exploration des différents Webmasters et néammoins collègues de la planète Sneakers-Web, sauf qu'une fois de plus, Blogger "bugue" comme ce n'est pas permis au niveau du chargement des photos, de sorte que sur les huit prévues je ne puis vous en offrir que quatre, en attendant la fin de leur (probable) maintenance du réseau (ouf, problème enfin résolu ce mardi soir, il était temps !).
    Tout d'abord, en direct de FEMALE SNEAKER FIEND, une photo que j'ai graphiquement trouvé très belle :

    ...ainsi que deux beaux exemples de "customs" :

    Chez notre ami des antipodes en revanche, SNEAKER FREAKER, une paire de Nike "plus fifille que ça tu meurs", mais bon, j'adore (logique !) :
    Quant au reste... et bien, je ne me rappelle plus bien si je les ai trouvées sur HYPEBEAST, sur FRESHNESS ou sur FIXIN SNEAKERS, en tout cas, elles témoignent des premières expériences à partir de la fameuse boîte Adicolor (lors d'une sorte de concours à New York, Chinatown) - que dans sa grande beauté "design" on eut pu croire intouchable, genre "objet culte" qu'on ne va surtout pas déflorer (voir l'article précédent, ADICOLOR) -, mais apparemment, ce n'est pas le cas pour tout le monde :



    Et pour finir, quelque chose qui n'a strictement rien à voir : juste la déclinaison d'une hypothétique navette spatiale Nike Air, éditée à seulement deux cents exemplaires à un prix prohibitif (environ 200$), pour tous les gens qui ont trop d'argent pour ne surtout pas le donner à des oeuvres ou à des S.D.F dans la rue, mais de préférence à des créateurs débiles dont le seul idéal est la glorification de Nike et des U.S.A dans ce qu'ils ont de plus sordide. Encore un grand bravo !

    Bonne nuit !

    Libellés : , , ,