À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    jeudi, janvier 12, 2006

    BAD NEWS !

    Comme on dit, il y a des jours où on ferait mieux de rester au lit plutôt que de perdre un temps précieux à publier des messages qui, en fin de compte, ne seront d'aucune utilité à personne, je veux parler en l'occurence des deux derniers...
    En ce qui concerne l'article CUSTOMIZE THAT ! tout d'abord : sauf dans un but purement ludique, inutile de vous amuser à créer de toutes pièces "LA" Reebok unique que tout le monde vous enviera :

    Pour la bonne et simple raison qu'une fois de plus, vous ne pourrez rien commander sur ce site (de même que sur le site CONVERSE : Design Your Own Converse) si vous ne disposez pas d'une adresse aux États-Unis. C'est tout de même assez hallucinant, quelque part, de la part d'un peuple aussi doué pour le marketing et le commerce... Personnellement, j'achète régulièrement mon encre sur INK-CLUB en Suède, mes Buffalos sur eBay.de en Allemagne, et il m'est même arrivé de commander une ou deux babioles sur des sites U.S sans toutes ces tracasseries. Sans doute y a-t-il des accords commerciaux ou des clauses de non-concurrence là-dessous, je ne vois pas d'autre explication...

    En ce qui concerne par contre l'article L'INFO QUI TUE ! (juste après), les choses sont beaucoup moins claires.

    Au moins, vous ne pourrez pas m'accuser de malhonnêteté, j'ai pris soin de tester moi-même le site que je vous recommandais. D'habitude, ce n'est pas ma marque de prédilection, mais là, de sublimes SHOKS comme ça autour de 20 €, je me suis dit : "Bon, pourquoi pas, tentons le coup, après tout" !

    Curieusement, toutes mes premières offres (à 20, 21, 22 €) ont à chaque fois été contrées de 50 centimes dans la seconde suivante (ce qui, lorsque l'on a l'expérience d'eBay, peut effectivement se produire si un enchérisseur a fixé un prix maximal nettement plus élevé). Néanmoins, ça me semblait tout de même un peu louche... J'ai donc essayé sur d'autres modèles de la même marque, même phénomène, puis j'ai tenté de passer (à mes risques et périls, puisque toute offre eBay est censée être contractuelle) à la vitesse supérieure, c'est à dire en enchérissant largement au-delà du prix de départ, 30, 40 et même 50 € !

    Et bien quelle que soit l'enchère, tout se passe comme si un moteur de recherche automatique surenchérissait à chaque fois de 50 centimes, probablement (je n'ai pas testé plus loin, vu qu'au delà, avec le port, on atteint le prix "magasin", donc sans intérêt) afin de vous amener au prix réellement désiré, qui si ça se trouve flirte avec les 100-150 € du coût normal !!!

    Plus louche : le lieu de provenance de l'objet est identifié comme "IN UNA FABBRICA NIKE IN CINA" (depuis une usine NIKE chinoise), ce qui n'incite pas forcément à la confiance, vu les détournements de chaînes de fabrication qui ont justement poussé NIKE (cf. plus loin, 21 septembre) à faire dorénavant fabriquer les chaussures gauches dans un pays et les droites dans un autre, LOL !!!

    Et encore plus louche : le mode de paiement préconisé par le vendeur (POSTEPAY) s'avère l'un des pires possibles, absolument et formellement déconseillé par eBay lui-même dès lors que l'on tente de faire une enchère (ce qui prouve une fois de plus, s'il en était besoin, la transparence absolue de ce site, avec lequel je n'ai JAMAIS eu le moindre problème).

    N'hésitez pas (pour moi comme pour les autres lecteurs) à me faire part de vos commentaires, au cas où vous auriez remarqué la même "escroquerie" qui cache bien son jeu, en toute légalité qui plus est !

    La prochaine fois, je resterai au lit plus longtemps...

    Libellés : , , , ,