À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    lundi, octobre 24, 2005

    COLLECTORS !

    Regardez ce que j'ai déniché chez nos amis du grand Nord : quelques paires de Reebok absolument introuvables, crées par deux designers du nom de Pharrell et Nigo.
    De loin, on dirait des petits coeurs, c'est mignon comme tout... Mais de plus près, on constate qu'il s'agit en réalité de liasses de billets de cent Dollars, ce qui constitue un racourci du couple discutable mais cohérent. Comme le disait Francis Blanche : "L'avantage, lorsqu'une femme vous aime pour votre argent, c'est qu'on sait au moins ce qu'il faut faire pour la garder !".


    Sympa, non ? Il y a eu de nombreuses autres versions de ce modèle nommé ICE CREAM, par exemple la version "Teddy Bear", ou encore "Low Dice" :


    De nombreuses versions ne signifient cependant pas qu'elles aient été produites en grande quantité, bien au contraire : si vous regardez attentivement la languette dans le quart droit de la dernière photo, vous verrez qu'elle contient un numéro de tirage (1276 sur 2000), exactement comme une sérigraphie artistique en édition limitée.

    Tous motifs confondues, il n'y a donc en circulation que 2000 de ces paires de par le monde ! Et compte tenu de sa rareté, le prix en apparence un peu excessif (107 Euros) - encore que de nos jours, la plupart des baskets neuves soient désormais largement dans ces eaux-là - apparaît vraiment dérisoire, d'une certaine façon !

    C'est à voir, et éventuellement à acheter sur le site suédois dédié aux "Vintages", SNEAKERSNSTUFF (rassurez-vous, tout est en anglais !).

    Libellés : ,