À lire sur "Le Cinéma de Vincent" :
  • NEW : GRAN TORINO
  • DIRTY HARRY
  • 2001, A SPACE ODYSSEY

  • À découvrir sur "MMM(&B!)" :
  • NEW : CCIL
  • LA TOTALE !
  • ME REVOICI...

  • À voir sur "Paris Archis" :
  • NEW : HÔPITAL (TER)
  • HÔPITAL (BIS)
  • HÔPITAL

  • Et histoire de se défouler un peu (lol !) :

    mardi, septembre 20, 2005

    BACK TO THE 90'S !

    L'un des avantages d'Internet - et particulièrement via Ebay - c'est de pouvoir encore y dénicher quelques modèles cultes des années précédentes, surtout si l'on n'est pas attaché plus que ça au "Turn Over" de plus en plus rapide de la mode en ce domaine. Et ceci, bien sûr, à des prix défiant toute concurrence, il va sans dire !
    Moi qui suis particulièrement fan de BUFFALO et de REEBOK, j'ai toujours trouvé dommage que disparaisse la fameuse "FREESTYLE HIGH" (il n'y a d'ailleurs pas très longtemps), qui a sans doute été la basket la plus portée de la décennie 1990-2000, et pour cause : jamais on n'avait encore vu de sneaker faite de cuir aussi fin, d'un confort sans équivalent, et d'une élégance telle qu'elle a très vite quitté le domaine des gymnases et des plateaux de danse pour devenir la chaussure fétiche de ces années-là, toutes générations confondues.

    D'abord sortie dans ces deux couleurs de base, la gamme a très vité été déclinée dans cinq couleurs principales : blanc, noir, bleu pâle, rouge bordeaux et jaune citron, puis deux années plus tard dans des teintes plus exotiques, bleu "jean", noir vernis, nubuck violet et nubuck rose (moins facile à porter, c'est sûr)... A ce jour, REEBOK en a vendu plus de six millions de paires dans le monde, ce qui est un record absolu en la matière !

    Du coup, j'étais bien content de ma prise inespérée sur Ebay cet été : un modèle encore plus rare, apparemment seulement distribué aux States, où non seulement le cuir jaune est plus verni qu'habituellement, mais où la semelle apparaît légérement plus compensée, ce qui fera sans doute la transition avec l'autre modèle mythique de la marque (REEBOK CLASSIC DUBBLE, dont on reparlera forcément ici, puisque j'en possède approximativement seize paires) !

    Vu le caractère criard de la bête (mais on a envie de ça, des fois...), à équilibrer bien évidemment avec des chaussettes de la couleur complémentaire, cela va de soi :

    Pour mémoire, en attendant plus détaillé, un exemple des LEATHER CLASSIC DUBBLE (mon modèle fétiche), probablement le second modèle de chez REEBOK le plus vendu de ces dernières années :

    Libellés : , , , ,